André Devambez. Vertiges de l’imagination.

Une rétrospective intéressante de quelques 250 tableaux, affiches et lithographies pour rendre un hommage à ce peintre oublié de la Belle Époque. C’est un plaisir de voir le Paris d’antan et ses vues d’avion. À découvrir au Petit Palais jusqu’au 5 février.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s