Institut de France.

Célèbre mais méconnu, l’Institut de France a été construit par la volonté de Mazarin. Il laissa un legs important pour créer une école ‘l’Ecole des Quatre Nations’ pouvant accueillir 60 enfants venant de familles de comtés différents. A sa mort, Colbert choisit Louis le Vaux pour le construire, sur un vaste terrain, face au Louvre. De 1668, à la Révolution Française, il accueillit plus de  1000 élèves de toute origine. Il devint une réserve pour le grain. Napoléon lui redonna sa splendeur en décrétant que ce serait le siège des Académiciens. Il regroupe, encore, aujourd’hui 5 Académies Savantes : les Beaux-Arts, les Belles Lettres, les Sciences et les Sciences Politiques et Morales. Deux bibliothèques regroupent plus de 2 millions de livres, des manuscrits rares et les 12 carnets de Léonard de Vinci, rapportés par Napoléon. L‘Académie Française, la plus renommée, élabore le dictionnaire de langue française. Il serait trop long de vous en raconter le fonctionnement. Il suffit de regarder son site http://www.institut-de-france.fr où vous y découvrirez toutes ses fondations, recherches, actions, prix et autres bienfaits.

 

La cathédrale orthodoxe.

Catrhédrale orthod

A 2 pas de la Tour Eiffel, construite sur le terrain de l’ancien siège de la Météo, vous ne pouvez pas la manquez ! Quatre bâtiments sur 4000 m2, cinq bulbes recouverts de feuilles d’or et de palladium représentant le Christ et ses quatre apôtres, de la pierre de Bourgogne, l’architecte Jean Michel Wilmotte a respecté les codes pour bâtir cette cathédrale. A l’intérieur, quelques icônes récentes pendent aux murs pas encore peints.
Vous pouvez la voir seulement le samedi après midi vers 16 heures pendant l’office réservé aux ‘étrangers’.

PAD et l’hôtel Meurice

SI vous ne savez pas quoi faire cette fin de semaine, n’hésitez pas à passer quelques moments agréables à admirer les objets d’artisans français admirablement mis en scène au PAD, dans le jardin des Tuileries, je vous recommande particulièrement le stand 68 de la Maison Parisienne pour découvrir les oeuvres de Simone Pheulpin et d’un ébéniste de talent. Traversez la rue de Rivoli pour suivre la Promenade du Collectionneur à l’hôtel Meurice; jusqu’au dimanche 7 avril  de 11 à 18 heures

Promenade dans le Faubourg Poissonnière

Il suffit de pousser quelques portes pour découvrir les hôtels particuliers cachés dans cette rue bruyante. Des façades XVIII ou XIXe, des jardins disparus, des souterrains dissimulés et des usines désaffectées font la richesse de ce Faubourg édifié par Louis XIV. A découvrir sous la houlette érudite de Pierre André Hélène : lacollection1900@maxims-de-paris.com

Ballade dans les passages du Palais Royal.

Passage Choiseul
Galerie Colbert – Eurydice

Nous avons déambulé des Galeries Vérot Dodat, Vivienne, Colbert au passage Choisel sous la houlette cultivée de Pierre André Hélène. Rachel, Marie-Clotilde de Savoie et son mari Jérôme de Savoie, Anne Corday et Marat, Colette, Eurydice et Orphée, Offenbach furent évoqués tout au long de notre promenade. N’hésitez pas à suivre le guide.

Le Collège des Bernardins.

voûte en ogives

Depuis son rachat par le diocèse en 2001 et sa restauration en 2008, le Collège des Bernardins a été rendu à sa vocation première. Construit en 1245 pour que l’ordre des Cisterciens ait un lieu pour enseigner, étudier, débattre. ‘Le beau est un chemin de la vérité’. Il fût un temps : dépôt, caserne de pompiers, boucherie… Lieu de rencontre de moines anglais, allemands, italiens, espagnols au XIII, XIV siècles, il l’est encore aujourd’hui. Magnifiquement restauré, il a retrouvé ses espaces d’origine. Il peut accueillir aussi bien des activités culturelles qu’intellectuelles. Il loue un grand et petit auditorium, des salles de réunion avec cuisine. Ne manquer pas un cas de besoin de consulter son site : http://www.collegedesbernardins.fr

Illumination.

A découvrir du 16 novembre au 15 janvier au Jardin des Plantes, une promenade nocturne illuminée pour découvrir la biodiversité. Pour le plaisir des petits et de leurs parents au travers de la faune et de la flore. En savoir plus et réserver sur jardindesplantes.fr pour voir les tarifs (chère pour une famille) mais l’occasion de faire plaisir. Vous avez le même parcours au parc de Thoiry. Bonne promenade