Promenade dans le Faubourg Poissonnière

Il suffit de pousser quelques portes pour découvrir les hôtels particuliers cachés dans cette rue bruyante. Des façades XVIII ou XIXe, des jardins disparus, des souterrains dissimulés et des usines désaffectées font la richesse de ce Faubourg édifié par Louis XIV. A découvrir sous la houlette érudite de Pierre André Hélène : lacollection1900@maxims-de-paris.com

Ballade dans les passages du Palais Royal.

Passage Choiseul
Galerie Colbert – Eurydice

Nous avons déambulé des Galeries Vérot Dodat, Vivienne, Colbert au passage Choisel sous la houlette cultivée de Pierre André Hélène. Rachel, Marie-Clotilde de Savoie et son mari Jérôme de Savoie, Anne Corday et Marat, Colette, Eurydice et Orphée, Offenbach furent évoqués tout au long de notre promenade. N’hésitez pas à suivre le guide.

Le Collège des Bernardins.

voûte en ogives

Depuis son rachat par le diocèse en 2001 et sa restauration en 2008, le Collège des Bernardins a été rendu à sa vocation première. Construit en 1245 pour que l’ordre des Cisterciens ait un lieu pour enseigner, étudier, débattre. ‘Le beau est un chemin de la vérité’. Il fût un temps : dépôt, caserne de pompiers, boucherie… Lieu de rencontre de moines anglais, allemands, italiens, espagnols au XIII, XIV siècles, il l’est encore aujourd’hui. Magnifiquement restauré, il a retrouvé ses espaces d’origine. Il peut accueillir aussi bien des activités culturelles qu’intellectuelles. Il loue un grand et petit auditorium, des salles de réunion avec cuisine. Ne manquer pas un cas de besoin de consulter son site : http://www.collegedesbernardins.fr

Illumination.

A découvrir du 16 novembre au 15 janvier au Jardin des Plantes, une promenade nocturne illuminée pour découvrir la biodiversité. Pour le plaisir des petits et de leurs parents au travers de la faune et de la flore. En savoir plus et réserver sur jardindesplantes.fr pour voir les tarifs (chère pour une famille) mais l’occasion de faire plaisir. Vous avez le même parcours au parc de Thoiry. Bonne promenade

Catherine Aznar.

Ne comptez pas sur le hasard pour dénicher les oeuvres de l’artiste plasticienne Catherine Aznar. Il suffit de passer le seuil de Hôtel Paris Faubourg, 15 rue Boissy d’Anglas, à 2 pas de la Concorde pour les découvrir. Encre, impression directe ou plastique en fusion sur  aluminium, les couleurs s’tendent et se dilatent sous l’effet de l’eau, l’air et le temps. Profitez pour déjeuner ou diner sur l’agréable terrasse de l’hôtel. Ces oeuvres seront exposées jusqu’au 9 septembre.

A la recherche des théâtres perdus.

Historienne du spectacle, Dominique Delord nous a conté l’histoire de tous ces théâtres du quartier des Grands Boulevards allant de la République à la Porte Saint Denis, nouvellement construit par Haussmann, sans oublier de chanter certains des refrains de l’époque. Si certains de ces théâtres subsistent tels Antoine, les Variétés, de la Renaissance, la Porte Saint Martin combien furent détruits dont ils ne restent que quelques traces : les Folies Dramatiques, Mayol, El Dorado, La Scala. De 1826 aux années 1960, quelques 450 théâtres ont cohabité. Les auteurs Courteline, Edmond Rostand, les Guitry; les comédiens Frédéric Lemaître, Virginie Déjazet, Marion Delorme, F.Lopez, le mime Marceau, M.Chevalier, Y.Guilbert, Raimu, Damia; les directeurs de théâtre André Antoine, Jules Pacra, Vincent Scotto ont vu l’éclosion de leur talent; et tant d’autres.

Albums de famille, Simone Veil.

Ce sera mercredi 27 juin à 20 H55 sur France 3Denise Yvonne Simone Milou Jean

109 min – Un documentaire d’ Hugues Nancy

Produit par Nilaya Productions, Patricia Boutinard Rouelle avec la participation de France 3

Montage : Yvan Gaillard

Musique originale : Michel Korb 

Conseiller historique : Tal Bruttmann

MERCREDI 27 JUIN À 20H55

Simone Veil, Albums de famille

inédit sur France 3

Simone Veil est devenue une icône française. Symbole de résilience, de courage et de liberté, la jeune Simone Jacob, parviendra à dépasser les traumatismes de la déportation avant d’ouvrir, à force de combats, la voie aux femmes et marquer de son empreinte l’histoire de notre pays. Nourri d’entretiens avec ses deux fils et plusieurs de ses petits-enfants, et d’un partage exceptionnel des albums photographiques de sa famille, ce documentaire retrace l’incroyable destin d’une survivante dont la vie est comme un miroir, dans lequel il suffirait de lire pour comprendre ce que fût l’histoire de France et des français au 20ème siècle.

Pour mieux comprendre la montée du nazisme à travers l’histoire d’une famille française juive.