Tristan et Isolde de Richard Wagner.

Une mise en scène épurée de Peter Sellars , des splendides vidéos de Bill Viola, des chœurs et des musiciens dans la salle vous donnent l’impression de baigner dans la musique. Une direction musicale magistrale de Gustavo Dudamel, Mary Elizabeth Wlliams en Isolde, Éric Owens en roi Marke, Ryan Speen Green en Kurwenal, Michael Weinius en Tristan contribuent à la magie et la réussite de cette soirée. À voir à l’opéra Bastille jusqu’au 4 février.