Parisiennes citoyennes !

Dès la Révolution de 1789, les femmes réclament l’égalité et le droit de participer à La Défense nationale. En 1848, Georges Sand demande l’égalité dans le mariage. Toutes les jeunes filles, femmes devraient voir cette exposition montrant le long combat pour arriver à 1944 où le droit de vote leur est enfin attribué ! Être vigilantes et ne pas oublier que c’est un combat au quotidien. À découvrir au musée Carnavalet jusqu’au 29 janvier.

Le lac des cygnes

La musique de Tchaikovski émeut toujours autant. Des danseurs splendides, un corps de ballet plein de grâce, un orchestre magnifique, des costumes ravissants, un décor romantique font de cette soirée à l’opéra Bastille, un moment d’exception. Jusqu’au 31 décembre.

Dabadie ou les choses de la vie.

Ce spectacle musical est inspiré de l’œuvre écrite et musicale de Jean-Loup Dabadie. Dommage qu’il y ait si peu de chansons et beaucoup d’extraits de dialogues de ces films. L’ensemble est un peu décousu mais pas désagréable. À entendre au théâtre de l’Atelier du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 15h, jusqu’au 31 décembre.

Jamais plus par Geoffrey Lopez.

L’acteur Antoine Fichaux seul sur scène est habité par son texte inspiré du livre d’Hans Fallada « Seul à Berlin ». L’histoire vraie de la Résistance Allemande de jeunes étudiants contre le régime nazi. Ils furent arrêtés par la Gestapo et guillotinés en avril 1943. Il est important d’écouter ce récit de « la rose blanche » moins connu des plus jeunes. À découvrir au Theâtre des Variétés du jeudi au samedi à 20h, le dimanche à 17h jusqu’au 26 mars.

Kimonos.

C’est le Victoria and Albert Museum qui a organisé cette rétrospective du XVIIe à nos jours de l’histoire du kimono. Quelques 200 magnifiques kimonos sont exposés au quai Branly jusqu’au 28 mai. Il faut mieux réserver.