Pour vous distraire …

Deux films policiers américains prenant pour vous changer les idées : A couteaux tirés (Knives out) et Brooklin Affairs.                                                                                              Pour vous faire voyager dans l’espace et le temps : Star Wars.

Hors normes.

Après ‘Intouchables’ en 2011 sur le handicap, Eric Toledano et Oliver Nakache s’attaquent à un autre problème de société ‘caché’ l’autisme. Il montrent au travers d’un film  émouvant, drôle, intéressant, factuel  : Hors normes. Acteurs remarquables Vincent Cassel et Reda Kateb, film formidable, vous ne serez pas déçus.

Un jour de pluie à New York.

Les aventures de deux étudiants décident de passer un week-end à New York en amoureux. Cela ne se déroulent pas comme ils le pensaient. De charmants jeunes acteurs filmés à New York par un Woody Allen toujours en forme, ils ne boudent pas leur plaisir, moi non plus. Un film léger et charmant, sans prétention, bien agréable à regarder.

Late Night

Formidable Emma Thompson qui interprète avec brio le rôle d’une présentatrice d’un show télévisé : Late night. Femme blanche de 56 ans à Hollywood, elle se bat pour garder son émission.  La pétillante Molly (Mindy Kaling),venue d’une complexe chimique, est engagée dans l’écriture des sketches, pour avoir une femme dans l’équipe des écrivains. A voir pour se distraire sans arrière pensée.

Vif-Argent.

Entre rêve et réalité, vie et mort, romance et fantastique, visible et invisible, ce joli film de Stéphane Batut a reporté le prix Jean-Vigo. N’hésitez pas à aller le voir et suivre les pas de Juste et d’Agathe – formidables Thimothée Robart et Judith Chemla – dans les quartiers populaires de Paris. Vous serez émus par cette émouvante histoire d’amour mise en valeur par une belle photo.

Once upon a time in…Hollywood.

Ce très long (2H40) et dernier film de Quentin Tarantino sur les années 60 à Los Angeles mêle réalité et fiction. Merci à Eliane de nous avoir signalé que la fin du film avait été changée entre sa présentation au Festival de Cannes et sa sortie en  salles. Le film est devenu incompréhensible. A voir uniquement pour sa pléiade d’acteurs avec une mention particulière à Léoardo DiCapricio en acteur alcoolique « has been » et Brad Pitt en sa doublure-cascade.

 

Dumbo

Nouvelle version réalisé avec talent par Tim Burton, à voir en famille avec les plus de 8 ans. Les thèmes chers à l’auteur sont bien présents : le passé avec le cirque et ses traditions et le futur avec un parc Dreamland (qui n’en a que le nom) qui brulera à la fin. Le combat entre les marginaux contre les capitalistes qui s’inclineront devant l’entraide, la gratuité et la poésie. 1 H 50 de plaisir à suivre les aventures de l’éléphanteau aux grandes oreilles.