Mary Shelley.

Ce film raconte la vie romancée de Mary Shelley. Suite à un pari entre Percy Shelley et Lord Byron, elle se lancera dans l’écriture de Frankenstein. Elle a à peine 18 ans et des idées progressistes pour son temps. Bien interprétée par Elle Fanning, le film a quelques longueurs au démarrage.

Parvana, une enfance en Afghanistan.

Une fillette, Parvana, de 11 ans est obligée de se tranformer en garçon pour aider sa famille à survivre, à l’arrivée des talibans.  Un très beau film à voir absolument par les adultes et les adolescents pour comprendre se qui se passe dans ce pays. Sous forme de dessin animé, le récit du héros Soliman qu’elle narre lui donne le courage d’affronter les épreuves.

Le cercle littéraire de Guernesey.

L’échange de lettres du livre ‘Le cercle littéraire des éplucheurs de patates’ se prêtait difficilement au cinéma. ll vaut mieux avoir lu le livre pour comprendre le film, elliptique avec ses nombreux retours sur le passé. On passe un bon moment avec les interprètes de cette jolie histoire romantique pendant l’occupation de Guernesey par les nazis. A découvrir ou relire le livre.

The escape.

mal traduit ( ou ironiquement) par « la Femme heureuse » produit et joué par la charmante Gemma Arteton. L’histoire tristement banale d’une jeune mère de famille, privé de liberté entre son mari et ses 2 jeunes enfants. Elle ne supporte plus cette situation et rêve à d’autres choses plus enrichissantes. Tout repose sur la comédienne filmé sur un rythme lent qui lui convient bien. D’actualité hier et encore aujourd’hui.

The rider.

Pourquoi voir ce film qui se joue dans peu de cinéma ? Qu’une réalisatrice chinoise Chloé Zhao tourne un film au fin fond des Etats-Unis sur un jeune cow-boy de rodéo m’intriguait. Inspiré et joué par lui et sa famille, vous ne serez pas déçu de cette histoire si différente de notre quotidien. A voir pour le dépaysement.