Pêle mêle de lecture

Quelques recommandations de titres pour découvrir                                                            DES POLARS                                                                                                                          L’aliéniste de Caleb Carr – Double piège et Sans défense d’Harlan Coben – Anatomie d’un scandale de Sarah Vaughan – Le faussaire de Hambourg de Cay Rademacher – Mortels péchés d’Elizabeth George – Le chat qui mangeait de la laine de Lilian Jackson Braun – Irezumi d’Akimitsu Takagi  – Inconnu 89 et Le vagabond de Holmby Park d’Herbert Lieberman

DU FANTASTIQUE                                                                                                                         Circé de Madeline Miller – Le maître de la lumière de Maurice Renard – Les trois yeux de Maurice Leblanc – L’oeil du purgatoire de Jacques Spitz – Trois ombres sur Paris de H.J Magog – Une sirène à Paris de Mathias Malzieu – Carmilla de Joseph Sheridan Le Fanu

DE L’HISTOIRE                                                                                                                               François 1er de Cédric Michon – Correspondance 1923-1941 Virginia Woolf et Vita Sackville-West – La veuve de Van Gogh de Camilo Sanchez – La confrérie des éveillés de Jacques Attali 

DE LA GUERRE                                                                                                                                   Ces rêves qu’on piétine Sébastien Spitzer – La goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino – La vie ne danse qu’un instant de  Theresa Révay – Le Schmock de Franz-Olivier Giesbert – La mort de Fernand Ochsé de Benoît Dutertre – Gabriele d’Anne et Claire Beust – Les déracinés et l’Américaine de Catherine Bardon – Un gentleman  de Moscou d’Amor Towles.                                                                                                                                                   Pas de hasard, ces derniers mois tous ces romans présentaient sous des formes différentes la guerre 39/45. Mention spéciale  pour les déracinés, histoire et péripéties d’une famille juive autrichienne obligée d’immigrés jusqu’en République Dominicaine.

ROMANTIQUE                                                                                                                                     La petite librairie des coeurs brisés et Coup de foudre à la librairie des coeurs brisés. Deux charmants romans romantiques d’Annie Darling qui se lisent facilement à la plage.

ENVOUTANT                                                                                                                                        Je ne saurai trop vous recommander la formidable trilogie composée de ‘Entre ciel et terre‘, ‘La Tristesse des anges‘ et ‘Le Coeur de l’homme‘ écrite par le romancier islandais Jon Kalman Stefansson. Dépaysant, brutal, triste, poétique, cruel et généreux à l’image de ce pays de glace, de neige et d’eau, ces livres vous transportent dans cet univers où les hommes dominent les femmes.

L’archipel de la séduction

Intéressant et révélateur de notre époque, ce roman ‘l’Archipel de la séduction‘ décrit les coulisses des émissions de télé-réalité.  Vous saurez tout sur le choix et la manipulation des futurs candidats et les dessous des émissions fabriquées en fonction de l’audimat. L’auteur Alexandra Paget-Deben, journaliste à la télévision, a décrit d’une plume alerte ces jeux qui envahissent nos écrans. Facile à lire pendant vos vacances, ce livre est paru aux éditions idceditions.

Une sirène à Paris

Mathias Malzieu fonde le groupe de rock Dionysos  en 1993. Chanteur, compositeur et romancier ‘La sirène à Paris’ est son dernier roman, paru chez Albin Michel. L’histoire d’un amour imprévisible entre un homme et une sirène trouvé dans la Seine. C’est un livre plein de charme, d’humour et de rêves, facile à lire en vacance.

PMA, le grand débat.

Sans être particulièrement intéressée par ce sujet, je me suis plongée dans ce livre passionnant « PMA, le grand débat » paru chez Michalon, sujet d’une actualité brûlante. Tout vous serez tout sur ce sujet, l’auteur, la journaliste Bénédicte Flye Sainte Marie présente le pour, le contre avec le recul nécessaire pour faire l’état des lieux. Son écriture fluide, son érudition vous en rendra la lecture agréable et facile. Pour comprendre ce sujet délicat, choisissez de lire ce livre et rien que celui là.

Le pouvoir de l’apparence.

Pouvoir de l'apparenceEcrit par une talentueuse journaliste Bénédicte Flye Sainte Marie, ce livre passionnant suit de l’Antiquité à nos jours la dictature de la Beauté. L’importance de la presse, de la télévision et des réseaux sociaux tout puissant ajoute à cette contrainte de paraître. Cette obligation du beau influence, consciemment ou inconsciemment, ou notre vie quotidienne du berceau à notre fin de vie dans les domaines familiaux et professionnels. A lire de toute urgence.

La légende de la sirène tranchante.

9782490602001.jpgPremier livre de CeliaB, très jeune auteure passionnée d’écriture et de lecture. Elle aime rêver d’ailleurs et vous emmène dans ses rêves. Une touche de mythologie grecque dans un univers marin où les destins de pirates et de sirènes s’entremêlent.

Elle crée sa maison d’édition : Hatanna Editions – contact@hatanna-editions.fr               Pour commander son livre de 236 pages – Prix de vente public de 15.00 € / 8.50 €

Lectures estivales

livres-ang1.jpglivres-ang.jpg

A l’annonce de la mort de son père, Dany Laferrière décide de retourner dans son pays natal Haïti. Emigré au Canada, depuis plus de 30 ans, comme son père le fût, par le dictateur du moment, il raconte son passé, ses origines et ses retrouvailles. J’ai aimé son écriture fluide entre la poésie dans la forme et la prose pour décrire la misère, la faim et la violence qui décima son pays hier et encore aujourd’hui.

Offred est une jeune femme servante sexuelle dans la république de Gilead. Sa seule fonction est la reproduction et de donner son enfant à un couple de dirigeants. Si elle se révolte, soit elle est pendue, soit elle meurt d’une lente maladie due aux radiations devant travailler dans un lieu irradié.  Margaret Atwood narre par la bouche de cette jeune femme; les répressions des femmes dans un nouvel état gouverné par des hommes de pouvoir. Un conte terrifiant et brillant