www.degas-catalogue.com

Comment révolutionné le monde de l’Art ? Avant les catalogues raisonnés étaient sous la forme du papier. Michel Schulman a opté d’innover, en créant le 1er catalogue critique numérique : http://www.degas-catalogue.com . Cet travail gigantesque a pris une dizaine d’années. Avec tous les avantages du numérique, ce catalogue devient un ouvrage essentiel sur l’oeuvre des pastels et des huiles de Degas. En français et en anglais, il répertorie plus de 1900 oeuvres, 3000 expositions, 2000 références bibliographique. Facile d’accès, il permet d’y accéder par thèmes, techniques, support, dates, dimensions, cachets ou signatures. Indispensable pour les amateurs de Degas.

Les 3 vies de l’Hôtel Gaillard.

Construit par l’architecte Jules Février, à la demande du banquier Emile Gaillard, cet hôtel particulier, situé Plaine Monceau, se distingue par sa façade Néo-Renaissance. Les travaux de construction durèrent de 1878 à 1882. Il y habita avec sa famille jusqu’à son décès en 1902. En 1909, la Banque de France acheta l’hôtel et le transforma en sa plus belle succursale.  2006, la banque le ferma définitivement. 2010, le projet CITECO fit le jour. Juin 2019, la Cité de l’Economie ouvre ses portes. C’est le premier musée interactif européen dédié à l’économie. Admirablement restauré, ce lieu est convivial et permet de découvrir toutes les facettes des marchés, des échanges et de découvrir la salle des coffres qui renferment des trésors. Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18 heures, samedi jusqu’à 19 Heures. Je vous recommande vivement d’y amener vos enfants à partir 8 ans. Son adresse : 1 place du Général Catroux.

Au cinéma, restaurants et galerie

Aux Halles, en rénovation, à l’Ugc, nombreux et propres; à l’Espace Dali (en haut, à droite) le plus Dali et propre; au Clos Y, le plus chou, original et propre; à La Scala – restaurant et théâtre le plus d’attente, glauque et pas net; à l’Eataly, le plus joyeux et spacieux; à l’ex Banque de France ‘Citéco‘ le plus luxueux, tout de  marbre, propre et en bon nombre; à la Galerie Artcurial, le plus pop et propre.

Un sac de billes.

Un remarquable comédien James Groguelin interprète seul les différents membres de la famille juive Joffo pendant l’occupation. C’est la véritable épopée de Maurice 12 ans et Joseph 10 ans obligés de se rendre seuls de Paris à Menton en zone libre, pour échapper aux rafles. Très émouvante adaptation du roman ‘Un sac de billes’. A voir au Lucernaire du mardi au samedi 18 h 30 et le dimanche à 15 heures, jusqu’au 20 Octobre. Vous pouvez y emmener vos adolescents.

La vie de Galilée.

Pour ceux, qui comme moi, n’avait jamais vu/entendu ce magnifique texte de Bertold Brecht, je vous le recommande chaudement. Cette Vie de Galilée n’a pas vieilli et elle est magnifiquement interprété par Philippe Torreton, Gabin Baastard et sa troupe. La mise en scène de Claudia Stavisky est plaisante à regarder, un peu facile par moment, bien mise en lumière Franck Thévenon. A voir à La Scala jusqu’au 9 octobre à 20 H30, le dimanche à 17 heures. Leur restaurant est bon et agréable, avant ce spectacle de 2 H15, sans entracte.

DALI PARIS

L’architecte-scénographe Adeline Rispal a redessiné les volumes du Musée Salvador Dali. Cet espace accueille les gravures, les dessins, les affiches et sculptures du collectionneur privé Beniamino Levi qui édita les sculptures de l’artiste dès 1962. Plus de 300 oeuvres sont réunis qui raviront les fans du Maître. C’est ouvert tous les jours de 10 à 18 h 30; pour éviter les nombreuses marches jusqu’au 11 rue Poulbot, je vous recommande de prendre le petit bus 40 qui passe à Saint Georges, Pigalle ou Abbesses.

Aux Invalides.

Le parcours du combattant pour y accéder de l’Esplanade; ils ont le mérite d’exister, il ne faut pas être corpulent ou encombrer de sac/manteau pour s’y mouvoir !                         A l’Esplanade des Invalides (restaurant Costes), plutôt propre même tard le soir mais une musique omniprésente.

Pour un oui ou pour un nom

Il est bien difficile d’écrire quelques mots pour être à la hauteur de ce beau texte de Nathalie Sarraute habilement mis en scène par Tristan Le Doze. Pour ceux qui ont lu les écrivains phare du nouveau roman : Claude Simon, Alain Robbe-Grillet, Michel Butor, Samuel Beckett  et l’auteur de ce texte ne seront pas surpris des différents points de vue exposés par ces écrivains pour approcher de la réalité de chacun. A découvrir pour ceux qui ne connaissent pas cette écriture et pour les autres un retour en arrière dans notre adolescence. C’est à la Manufacture des Abbesses les jeudis, vendredis et samedis à 19 h, jusqu’au 23 novembre; en alternance avec d’autres textes de Nathalie Sarraute.

Late Night

Formidable Emma Thompson qui interprète avec brio le rôle d’une présentatrice d’un show télévisé : Late night. Femme blanche de 56 ans à Hollywood, elle se bat pour garder son émission.  La pétillante Molly (Mindy Kaling),venue d’une complexe chimique, est engagée dans l’écriture des sketches, pour avoir une femme dans l’équipe des écrivains. A voir pour se distraire sans arrière pensée.