Forced Entertainment – Table Top Shakespeare.

Je les avais découvert avec émerveillement en 2018, au théâtre de la Ville, au travers des œuvres de Shakespeare. Cette compagnie anglaise fondée en 1984 est dirigée par Tim Etchells, acteur, romancier, sculpteur en néon. Un(e) acteur/actrice se met à table, s’approprie des objets ordinaires de cuisine, qui un poivrier, une bouteille d’huile, une boîte de conserve, une tasse, des verres … et en fait leurs personnages des comédies ou des tragédies de Shakespeare. C’est magique, le temps passe trop vie. Vous pourrez les suivre en novembre au théâtre de la Bastille dans The note book.

La grande allée replantée des Tuileries.

92 ormes de 15 ans ont été replantés à la place des anciens marronniers dans ce jardin conçu par André Le Nôtre vers 1680. Quatre bassins, une roseraie en arabesque, des bosquets verts et d’autres fleuris font de ce jardin, un lieu de promenade agréable. Laissez vous surprendre pas la sculpture en bronze des racines d’un chêne abattu par la tempête de 1999.

L’allée des ormes

Un soir

Au Châtelet : Génération Piazzolla – autour du bandonéon – C’est un instrument à vent, à soufflet et à clavier, originaire d’Allemagne, un genre d’accordéon. Contrebasse, guitares électriques, piano, violons, violoncelle s’accordent pour jouer des tangos sur l’entraînante musique d’Astor Piazzolla.

À l’Espace Carpeaux, à Courbevoie, une bien agréable soirée intimiste avec la chanteuse américaine Stacey Kent accompagnée d’un pianiste et de son mari clarinettiste. Elle reviendra à Paris au Printemps.

Chaïm Soutine/Willem de Kooning.

Le musée de l’Orangerie présente côte à côte les tableaux des 2 peintres. W de Kooning s’inspire de l’œuvre de Soutine pour mieux s’en libérer. Ce dernier n’est pas mon peintre préféré mais on ne peut lui dénier la force et la puissance de ces toiles. Avoir jusqu’au 10 janvier 2022.

Soutine
De Kooning