Cézanne et l’Italie des maîtres.

C’est un parti pris du musée de présenter en regard les tableaux du peintre et des grands artistes italiens ( et autres)  d’hier le Tintoret, Giordano, Le Gréco, Ribera, Giordano, Poussin… et des modernes Carrà, Morandi,  Soffici, Rosa. Une occasion de voir des magnifiques oeuvres moins connues rassemblées autour de Cèzanne. Il faut mieux réserver au musée Marmottan, jusqu’au 5 juillet.

Un espoir.

Il m’aura fallu 48 heures de réflexion pour comprendre pourquoi je n’avais pas adhéré à la pièce. Sujet intéressant : les trois reflets de l’adoption, de bonnes actrices avec un faible pour Christine Gagnepain en mère biologique; mais les entrées et sorties permanentes du trio d’actrices ne m’ont pas permis d’accrocher et m’ont fait paraître cette pièce d’une heure, interminable. A vous de juger, c’est au studio du théâtre de l’Athénée à 20 heures, jusqu’au 28 mars.

Richard Jewell & Judy

En commun : la maltraitante des puissants et l’abus de pouvoir (CIA, médias et dirigeants), des histoires vraies, l’Amérique des années 40,70 et 96. A ne pas manquer ces deux films servis par d’excellents acteurs Paul Walter Hauser en Richard Jewell de Clint Eastwood et Renée Sellweger en Judy de Ruper Goold. Richard et Judy sont morts avant 50 ans !

L’Odyssée de Choum, avoir avec les 2/5 ans ces quelques cours métrages qui feront vibrer les touts petits. Au studio des Ursulines dans le 5 ème arrondissement.

3 jours à Lyon

Très belle rétrospective Yves Saint Laurent et son travail avec les soyeux lyonnais.
A voir au Musée des Tissus jusqu’au 8 mars. Ne pas oublier de parcourir le musée et l’intéressante exposition Olivier de Serres jusqu’en décembre. Ne manquer pas d’emmener vos enfants écolo ou non découvrir cet homme de la renaissance, père de l’agronomie française.

rapé

Drapé – Degas, Christro, Michel-Ange , Rodin,Man Ray, Dürer.. sont réunis au Musée des Beaux-Arts jusqu’au 8 mars. Belle exposition mais je l’ai trouvé décevante car décousue
Après voir vu les drapés de Léonard de Vinci au Louvre, il est difficile de trouver aussi parfait.

Deux ans d’enrichissement des collections patrimoniales.

Vous n’avez plus qu’une semaine pour aller voir cette intéressante exposition au musée de la Monnaie/11 quai Conti. En 2 ans des donateurs ont enrichis ce musée de 1400 nouveaux objets qui sont exposés jusqu’au 23 février. A ne pas manquer la future exposition sur les AKAN (poids pour mesurer l’or) à partir du 2 avril, dans ce même lieu.

Trop de jaune.

Les dernières heures de Van Gogh, vues par d’Emmanuel Fandre, dans une mise en scène d’Orianne Moretti. Les acteurs sont excellents, le décor sobre avec un simple lit métallique et une croix lumineuse, mais je n’ai pas accroché. Peut-être est ce dû aux rôles  exagérés des 2 infirmiers déguisés en ‘men in black’ ou la vision d’un Van Gogh abimé par ses proches et son entourage ? A vous d’en juger au studio Hébertot ou cet été à Avignon. A voir dans ce même théâtre l’excellente pièce sur l’enfance de Léonard de Vinci jusqu’au mois d’avril.

Marche et démarche.

Cette formidable exposition ‘une histoire de la chaussure‘ est ludique et exhaustive.
Du 1 er Siècle avant J.C. avec une statue d’Aphrodite turque à nos jours, du patin pour cambrioleur et à la bonne soeur pour étouffer les bruits, à celles improbables où marcher est impossible, à celles confortables, peu le sont, toutes sont exposées au Musée des Arts Décoratifs jusqu’au 22 mars.