Les Capulets et les Montaigu de Vincenzo Bellini.

Cet opéra sur fond de guerre entre les 2 familles ressuscite une scène où Juliette et Roméo échangent quelques mots avant de mourir. La magnifique et intelligente mise en scène de Robert Carsen évoque l’amour ardent des amants et la guerre. Une musique tendre et romantique, des chœurs au top et des chanteurs émouvants Julie Fuchs, Francesco Demuro, Anna Goryachova, des costumes pourpres ou noirs complètent cette soirée toute en harmonie. À l’opéra Bastille jusqu’au 14 octobre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s