Boilly, chroniques parisiennes.

On connaît ses œuvres sans vraiment le reconnaître ! Autodidacte, peintre prolifique, il est le chantre de la vie parisienne de 1789 à 1848. Une intéressante exposition lui est dédiée dans le charmant musée Cognac-Jay, jusqu’au 26 juin. Ne manquez pas de réserver.

Autoportrait
Trompe l’œil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s