Clara Haskil – Prélude et fugue.

Les soirées se suivent et ne se ressemblent pas …. Merveilleuse soirée avec de sublimes interprètes Laetitia en Clara et Isil Bengi au piano. Texte intéressant de Serge Kribus retraçant la vie de cette extraordinaire pianiste, mise en scène sobre de Safy Nebbou, l’ensemble est une réussite. Je suis sous le charme de Laetitia qui joue avec finesse et intelligence tous les personnages. Courez au théâtre du Rond-Point jusqu’au 23 janvier, à 21 heures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s