Félix Fénéon – Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse.

A ne pas manquer cet intéressant hommage rendu à Félix Fénéon au Musée de l’Orangerie, jusqu’au 27 janvier 2020. Ce journaliste critique d’art, critique littéraire  fut l’ardent défenseur, entre autre,  de la peinture de Seurat, de la poésie de Mallarmé, de la prose de Joyce et précurseur de l’art africain et océanien pendant les années 20/30. Méfiez-vous toutes les autres salles du musée sont fermées pour rénovation, il y a foule !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s