Les huguenots de Meyerbeer.

Une mise en scène formidable d’Olivier Py, un chef italien Éveline Pidò, des chanteurs et des chœurs puissants, l’histoire d’amour d’une catholique et d’un protestant la nuit de la Saint-Barthélémy font de cette soirée une réussite. À la Monnaie, jusqu’au 2 juillet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s