L’enquête se poursuit dans les musées, théâtres et restaurants.

Ceux des Arts Décoratifs sont au sous-sol, avec ascenseur si nécessaire, nombreux et propres. Celui de la Monnaie (11 quai Conti) au 1ER  au milieu du musée est plus que spacieux, propre avec crochet à la porte, dommage qu’il manque un miroir au dessus de lavabo. Les autres WC du musée sont au rez de chaussée. Ceux du Grand Palais, plutôt propres, sont répartis dans le Musée au rez de chaussée et dans les étages.

Au théâtre Marigny, il faut descendre au sous-sol où un buste de Molière vous accueille avant de pénétrer dans les toilettes. Nombreux, très chics tout de noir, rien à dire sur la propreté, seul ‘hic, je ne suis pas arrivée à faire fonctionner le robinet d’eau pour se laver les mains. Le pire du pire au théâtre Libre il faut passer devant les urinoirs avant d’arriver aux 2 pour femmes. Pas agréable du tout pour les uns et les autres, sans mentionner les odeurs !

C’est un plaisir d’aller aux toilettes dans le restaurant du théâtre Marigny; ils sont plusieurs chacun dans un style différent, impeccables de même que dans celui, tout blanc avec une table à langer, dans la bonne crêperie Tanguy, rue de l’Echiquier.

Ailleurs et autres musées.

Les deux premiers sont pris sur des aires d’autoroute en Corrèze, tout est propre, quel progrès. Celui à carreaux appartient au bon bistrot  ‘A la tête d’or‘ derrière le Châtelet. En  haut à droite se trouve au nouveau Musée Jean Moulin avec un crochet pour ses vêtements ou sac, en bas celui du Palais de la Découverte puis ceux du Musée d’Art Moderne, nombreux, propres mais sans le crochet porte manteau; dommage.

Autres dans les restaurants et musée…

L’un d’époque, l’autre plus contemporain et spacieux, les deux extrêmement propres sont au Musée des Avelines et son charmant restaurant à Saint Cloud. Le caffé Bellucci (restaurant de la salle Gaveau) a des cactus en porcelaine en décoration, l’ensemble est au sous-sol très propre. Ceux de la salle Gaveau se méritent; il faut monter à l’entresol ou au 4 étage (escalier bien haut !) pour les trouver, ils sont propres pour H et F. Bien pratique, au rez de chaussée pour H et F, que 2, mais propres ceux du musée Antoine Bourdelle.

Mes investigations continuent au cinéma, musée et théâtre.

C’est au sous-sol (2 étages), ils sont propres; il y a aussi derrière la caisse de plein pied du cinéma UGC Montparnasse. Le plus année 70, au nombre de que 3 ! il y a toujours la queue à l’Espace Pierre Cardin et ne sont toujours pas nickel. Les plus luxueux et impeccables en marbre pourpre au Musée Maillol. A tous, ils manquent le petit ‘crochet’ ou porte-manteau pour poser son vêtement ou sac à l’intérieur, sur les portes.

Au cinéma, restaurants et galerie

Aux Halles, en rénovation, à l’Ugc, nombreux et propres; à l’Espace Dali (en haut, à droite) le plus Dali et propre; au Clos Y, le plus chou, original et propre; à La Scala – restaurant et théâtre le plus d’attente, glauque et pas net; à l’Eataly, le plus joyeux et spacieux; à l’ex Banque de France ‘Citéco‘ le plus luxueux, tout de  marbre, propre et en bon nombre; à la Galerie Artcurial, le plus pop et propre.

Aux Invalides.

Le parcours du combattant pour y accéder de l’Esplanade; ils ont le mérite d’exister, il ne faut pas être corpulent ou encombrer de sac/manteau pour s’y mouvoir !                         A l’Esplanade des Invalides (restaurant Costes), plutôt propre même tard le soir une musique omniprésente.

Les brasseries

Les brasseries se suivent et ne se ressemblent pas ! Les toilettes de Chartier  Montparnasse (les 2 ph. à gauche) sont vraiment sales, il est est vrai qu’il était tard; facile d’accès, car de plein pied. Celles de la brasserie de Deux Palais, impeccable mais avec un escalier un peu raide pour y accéder.