Du Douanier Rousseau à Séraphine.

C’est une explosion de couleurs, de fleurs, de paysages des peintres dits naïfs ou primitifs modernes que vous pouvez découvrir avec plaisir au musée Maillol, jusqu’au 19 janvier 2020. Les bouquets de Séraphine Louis tiennent compagnie aux femmes de Dominique Peyronnet et Jean Eve, aux poupées d’André Bauchant, aux paysages et fauves du Douanier Rousseau, sans oublier Ferdinand Desnos, René Rimbert et Louis Vivin. A ne pas manquer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s