Passionnante visite du musée Cluny.

Nous avons eu le privilège d’avoir le meilleur guide qui soit Isabelle Bardiès-Fronty (conservateur général) pour nous faire visiter le musée de Cluny, dédié au Moyen-Âge. Cet ancien Palais des Thermes de Lutéce construit en 1515 par l’abbé d’Amboise s’est transformé au cours des siècles. Devenu musée en 1880, il accueille et présente la prestigieuse collection d’Alexandre du Sommerard, collectionneur et archéologue. Son fils Edmond en est le conservateur de 1844 à 1885. Émaux, vitraux, ivoires, statues, objets mais surtout les tapisseries, dont celles extraordinaires de la Dames à la Licorne et celles de Saint Étienne sont mis à l’honneur. Voir article du 25 mai dernier sur choses-vues.blog

Bruxelles, Liège et Paris.

Finir et commencer l’année, rien de plus festif que la musique

À Bruxelles, dans la magnifique salle des années 20 des Bozar, La symphonie fantastique de Berlioz en entier. À Liège, La Vie Parisienne d’Offenbach, opéra-bouffe pétillant, extravagant et réjouissant, costumes magnifiques de Christian Lacroix À Paris, au Châtelet, 42nd Street, comédie musicale et divertissante, jusqu’au 15 janvier.

Parisiennes citoyennes !

Dès la Révolution de 1789, les femmes réclament l’égalité et le droit de participer à La Défense nationale. En 1848, Georges Sand demande l’égalité dans le mariage. Toutes les jeunes filles, femmes devraient voir cette exposition montrant le long combat pour arriver à 1944 où le droit de vote leur est enfin attribué ! Être vigilantes et ne pas oublier que c’est un combat au quotidien. À découvrir au musée Carnavalet jusqu’au 29 janvier.

Le lac des cygnes

La musique de Tchaikovski émeut toujours autant. Des danseurs splendides, un corps de ballet plein de grâce, un orchestre magnifique, des costumes ravissants, un décor romantique font de cette soirée à l’opéra Bastille, un moment d’exception. Jusqu’au 31 décembre.

Dabadie ou les choses de la vie.

Ce spectacle musical est inspiré de l’œuvre écrite et musicale de Jean-Loup Dabadie. Dommage qu’il y ait si peu de chansons et beaucoup d’extraits de dialogues de ces films. L’ensemble est un peu décousu mais pas désagréable. À entendre au théâtre de l’Atelier du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 15h, jusqu’au 31 décembre.

Jamais plus par Geoffrey Lopez.

L’acteur Antoine Fichaux seul sur scène est habité par son texte inspiré du livre d’Hans Fallada « Seul à Berlin ». L’histoire vraie de la Résistance Allemande de jeunes étudiants contre le régime nazi. Ils furent arrêtés par la Gestapo et guillotinés en avril 1943. Il est important d’écouter ce récit de « la rose blanche » moins connu des plus jeunes. À découvrir au Theâtre des Variétés du jeudi au samedi à 20h, le dimanche à 17h jusqu’au 26 mars.