La pirate écologique.

C’est au théâtre de la Contrescarpe que vous pouvez emmener vos enfants (ou petits enfants) de 3 à 10 ans voir ‘la pirate écologique‘, le dimanche à 17 heures. Distrayant et pédagogique, cette pièce interactive plaira aux enfants comme à leurs parents. Elle se joue jusqu’en avril.

Le cercle de Whitechapel.

Ne courez pas voir cette pièce, elle se joue à guichet fermé jusqu’au 10 février au Lucernaire. Cette comédie policière réunit Conan Doyle, George Bernard Shaw, Bram Stocker et Mary Lawson sous l’égide de Sir Hebert Greville pour découvrir qui est Jack l’Eventreur. Vous pouvez suivre le parcours des talentueux acteurs de cette pièce sur http://www.lecercledewhitechapel.fr

Trésors de Kyoto.

Evitez comme moi, d’aller au Musée Guimet le 16 janvier, voir l’exposition Meiji, splendeurs du Japon impérial qui est terminé depuis le 14 janvier ! Allez directement au musée Cernuschi, admirez les Trésors de Kyoto, trois siècles de création Rimpa, avant le 28 janvier. C’est magnifique.

Divers

Une semaine où le pire côtoie le meilleur. Chaque soir est différent. le passable : ‘Le parfum d’Yvonne’ à la Contrescarpe, je me suis ennuyée ! le pire : ‘Igor et Moreno’, aux Abbesses, enfumage aux Abysses, à éviter. le bien : ‘Portrait de Ludmilla en Nina Simone‘ à l’Espace Pierre Cardin. Formidable Ludmilla Dabo accompagné par David Lescot; jusqu’au 26/01. le meilleur : ‘Girls and boys’ jusqu’en mars. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous aurai pas prévenu, si vous n’allez pas séance tenante réservez des places au Petit Saint-Martin. La pièce de Dennis Kelly, la mise en scène de Mélanie Leray et l’interprétation sensible de la lumineuse Constance Dollé ne vous laissera pas indemne. Un monologue d’une heure trente qui passe trop vite tellement on est happé par cette histoire. La pièce à voir.

Contrescarpe

C’est une présentation pleine d’humour organisée avec tous les comédiens et membres du théâtre de la Contrescarpe du programme 2019. Les autres théâtres devraient s’en inspirer ! Dynamique, divertissant, cela permet de faire une sélection que je vous suggère de suivre. Je vous ferai des propositions au fil du temps. En mars, Pierrette Dupoyet sera Alexandra David-Néel et en avril représentera Victor Hugo. En avril aussi, ne pas rater une création sur Pierre Dac et Francis Blanche.Pour les enfants et leurs parents : le pirate écologique le dimanche à 17 heures; sans oublier l’incontournable ‘Et pendant ce temps Simone veille’ à voir et revoir. Pour consulter leur programmation, je n’ai pas pu tout citer http://www.theatredelacontrecarpe.fr

Le Collège des Bernardins.

voûte en ogives

Depuis son rachat par le diocèse en 2001 et sa restauration en 2008, le Collège des Bernardins a été rendu à sa vocation première. Construit en 1245 pour que l’ordre des Cisterciens ait un lieu pour enseigner, étudier, débattre. ‘Le beau est un chemin de la vérité’. Il fût un temps : dépôt, caserne de pompiers, boucherie… Lieu de rencontre de moines anglais, allemands, italiens, espagnols au XIII, XIV siècles, il l’est encore aujourd’hui. Magnifiquement restauré, il a retrouvé ses espaces d’origine. Il peut accueillir aussi bien des activités culturelles qu’intellectuelles. Il loue un grand et petit auditorium, des salles de réunion avec cuisine. Ne manquer pas un cas de besoin de consulter son site : http://www.collegedesbernardins.fr