Vivian Maier

Je ne suis pas très sensible à l’art photographique ! J’ai apprécié chaque photo. Ce sont des tranches de vie des années cinquante à New-York et Chicago, en noir et blanc et en couleur. Cette gouvernante d’enfants était une grande artiste. C’est au Musée du Luxembourg jusqu’au 16 janvier 2022.

Auto portrait

Œdipe

Cette œuvre de Georges Enesco admirablement mis en scène par Waidi Mouawad se joue à l’Opéra Bastille jusqu’au 14 octobre. Cet ouvrage inspiré de Sophocle est remarquablement dirigé pat Ingo Metzmacher et interprété par Christopher Maltman, dans le rôle titre. Les décors, les costumes continuent à la réussite de cette œuvre pas jouée depuis 1936.

T

Feuilleton Carlo Goldoni.

Cette histoire en 3 pièces peut se voir séparément ou en intégrale au théâtre La Scala jusqu’au 3 octobre seulement. Courez-y vite. Les amours de Zélande et Lindoro sont réjouissants. Servis par d’excellents comédiens sur fond musical, vous passerez une agréable soirée ou après-midi. Joséphine de Meaux, Zelinda et Félicien Juttner, Lindoro les font vivre et vibrer sous nos yeux. En semaine à 19 h, le samedi et dimanche l’intégrale.

Une nuit à travers la neige.

Un plateau noir nu, un rond de lumière dans laquelle la conteuse Ariane Papin narre la marche d’un enfant dans une lande enneigée. Inspirée par « L’Homme qui rit » de Victor Hugo, la conteuse vous entraîne par son éloquence. Laissez vous porter et voyagez avec elle, parents et adolescents n’auront qu’une envie lire/relire le roman de Victor Hugo et peut-être « Choses Vues » d’où le nom de mon site. C’est au Theâtre des Déchargeurs du 3 au 26 octobre les dimanches, lundis et mardis à 21 h. Vous avez trouvé votre prochaine sortie au théâtre, 1 heure d’émotion.

Pour le meilleur et pour l’Empire – Sur les pas de Napoléon 1er.

La Monnaie de Paris commémore le bicentenaire de la mort de Napoléon 1er en lui dédiant cette exposition et une nouvelle collection monétaire. Vous pouvez suivre les étapes de sa grande carrière politique du Directoire à l’Empire. Pour les amateurs et initiés à découvrir, jusqu’au 6 mars 2022.

L’aigle impérial
Transport des cendres de l’empereur

Iphigénie en Tauride.

Cette tragédie lyrique se joue jusqu’au 2 octobre à l’Opera Garnier. Une musique splendide, des chanteurs et des chœurs magnifiques gâchés par une mise en scène désastreuse. On regrette tuniques grecques et péplum ! Inutiles : les doubles des chanteurs nu ou habillés, la maison de retraite, le fauteuil roulant, la rangée de lavabos…il reste la beauté du lieu, incomparable.

Musée du Service de santé des armées au Val-de-Grâce.

Il a été créé en 1916 en pleine guerre de Verdun. En 1998, il bénéfice de la restauration de l’Abbaye et est installé dans la salle capitulaire où on peut admirer la collection de mortiers et de porcelaines italiennes des docteurs Débat. Au premier, vous ne serez pas dérangé par les gardiens, seuls humains présents au milieu de présentations de cire et d’uniformes des divers guerres passés. N’oubliez pas d’admirer l’impressionnante église. Ce musée bien caché se visite du mardi au samedi de 12 à 18 heures.