Hors la loi.

Deuxième pièce intelligence du week-end, j’ai la chance d’avoir vu « Hors la loi » au théâtre du Vieux Colombier. Le sujet : le procès de Bobigny, où Gisèle Halimi défendit avec vaillance et brio Marie-Claire Chevalier et sa mère accusées d’avortement.  La loi de 1920 était toujours appliquée dans les années 1970 : l’avortement jugé criminel. La pièce relate les circonstances et les minutes de ce procès qui permit enfin à cette loi inique de changer – puis Simone Veil se batît à son tour.  Tout m’a plu : la mise en scène de Pauline Bureau, les costumes d’Alice Touvet, les actrices toutes formidables vous ne pourrez que revivre avec émotion et considérer le chemin parcouru. Beaucoup reste à faire, les femmes doivent rester vigilantes pour conserver ces acquis. C’est jusqu’au 7 juillet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s