La révolte.

la-recc81volte.jpgCe n’est pas un hasard si j’ai été entendre ce texte d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam écrit il y a plus d’un siècle, en 1870. Extrêmement bien interprétés par Julie-Marie Parmentier et Olivier Cruveiller, ils racontent la même histoire d’une jeune femme coincée entre son mari et sa fille aspirant à une vie plus libre et plus artistique. Les deux, cinéma et théâtre, s’imbriquent et se complètent. A découvrir absolument, au théâtre de Poche Montparnasse jusqu’au 15 juillet.

The escape.

mal traduit ( ou ironiquement) par « la Femme heureuse » produit et joué par la charmante Gemma Arteton. L’histoire tristement banale d’une jeune mère de famille, privé de liberté entre son mari et ses 2 jeunes enfants. Elle ne supporte plus cette situation et rêve à d’autres choses plus enrichissantes. Tout repose sur la comédienne filmé sur un rythme lent qui lui convient bien. D’actualité hier et encore aujourd’hui.