Martin Éden de Jack London.

Il n’y a rien à redire du jeu des 4 acteurs. Je n’ai pas aimé la mise en scène. Trop de séquences identiques (la tempête et la danse), de retour entre l’auteur et son personnage (son double), trop bruyant. Mon amie Sophie a beaucoup aimé et a retrouvé la fureur de vivre et d’écrire de l’auteur. A voir au théâtre Essaion, jusqu’au 16 avril les vendredis et samedis à 21h15.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s