Lawrence d’Arabie.

L’épopée romanesque de ce jeune archéologue gallois astucieusement mise en scène par Éric Bouvron fait revivre cette période historique de la fin de l’Empire Ottoman dans les territoires arabes. Des comédiens inspirés, mention spéciale pour celui qui interprète le chameau; un accompagnement musical réussi et la voix mélodieuse de la chanteuse sont pour beaucoup dans la réussite de ce spectacle inventif. Un poil trop long ! A découvrir au théâtre 13 à 21 heures jusqu’au 27 février.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s