Royan de Marie Ndiaye.

J’avais oublié combien on était mal assis dans les sièges baquets du théâtre Pierre Cardin ! Nicole Garcia monologue sur sa vie : fille maltraitée, mère absente, enseignante terrorisée. Je n’aime pas le timbre de sa voix, mais l’actrice réussit à faire passer le harcèlement des élèves et le suicide de l’une d’elle. C’est ce sujet que je n’ai pas aimé.