Maîtres anciens

François Clavier est un formidable interprète des textes autobiographiques de Thomas Bernhard. Cette critique ironique et acerbe de l’Etat, des institutions, de l’Art reste d’actualité. J’ai trouvé ce spectacle d’une heure vingt, un peu long. A voir du mercredi au samedi à 19h jusqu’au 29 janvier au théâtre des Déchargeurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s