La paix dans le monde.

Je me suis laissée emporter par la voix envoûtante, le ton monocorde et le fin sourire de Frédéric Andrau. Simon est fou d’amour pour Lucie depuis ses seize ans. Il vit seul, quinze ans passent… une émouvante histoire douce-amère. Texte et mise en scène de Diastème, éclairée par Stéphane Baquet. À voir au théâtre des Déchargeurs. Du mercredi au samedi à 19h.

Ce théâtre rénové, niché au fond d’une cour se situe à quelques pas de la Rue de Rivoli et du Châtelet. Un hall accueillant avec des tables et des chaises et un bar favorisent les échanges avant/après les spectacles. Une programmation variée est à l’affiche. Un lieu de rencontre chaleureux à découvrir au plus vite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s