Magritte/Renoir, le surréalisme en plein soleil.

On ne peut être qu’intrigué et curieux de l’assemblage de ces deux noms. Quel plaisir d’admirer la peinture solaire de Magritte. J’ai découvert une série de portraits et de paysages composés de fins coups de pinceaux en arabesque. C’est au musée de l’Orangerie jusqu’au 19 juillet. Ne la ratez pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s