Marina A d’Eric Fottorino chez Gallimard.

L’auteur narre sa rencontre choc à Florence avec l’artiste performeuse serbe Marina À. et sa remise en question sur fond de pandémie. Je lis pour me me distraire, m’évader par la pensée et me changer les idées. Je n’ai aucune envie de plonger dans un livre qui me parle de maladie. C’est bien écrit mais je n’ai pas aimé ce livre sur ces sujets.