Âme brisée d’Akira Mizubayashi

Pendant la guerre au Japon, en 1938, 4 musiciens amateurs répètent du Schubert, du Bach. Des soldats les arrêtent, brisent le violon devant le jeune fils du musicien caché dans l’armoire. Il ne reverra jamais son père. Vous aussi, vous serez séduit par l’histoire et le parcours de ce jeune garçon et son violon brisé. Un des meilleurs romans que j’avais lu l’été dernier. Son écriture délicate ajoutera au plaisir de la lecture.