Once upon a time in…Hollywood.

Ce très long (2H40) et dernier film de Quentin Tarantino sur les années 60 à Los Angeles mêle réalité et fiction. Merci à Eliane de nous avoir signalé que la fin du film avait été changée entre sa présentation au Festival de Cannes et sa sortie en  salles. Le film est devenu incompréhensible. A voir uniquement pour sa pléiade d’acteurs avec une mention particulière à Léoardo DiCapricio en acteur alcoolique « has been » et Brad Pitt en sa doublure-cascade.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s