Et si on ne se mentait plus ?

et-si-on-ne-se-mentait-pus.jpgChaque jeudi pour déjeuner, se retrouvait chez Lucien Guitry, Alphonse Allais, Alfred Capus, Jules Renard et Tristan Bernard. L’habile mise en scène de Raphaëlle Cambray rend hommage aux esprits brillants en narrant leurs échanges. A ne pas manquer au Lucernaireà 18 H 30, jusqu’au 31 décembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s