Il y aura la jeunesse d’aimer.

Il y aura la jeunesse d'aimer.jpgMise en scène sobre pour deux comédiens exceptionnels, Ariane Ascaride et Didier Bezace monologuent et dialoguent en lisant des textes d’Elsa Triolet et d’Aragon sur leur couple. A ne pas manquer, c’est au Lucernaire jusqu’au 2 Décembre à 21 heures. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s