Un monde de plis.

Intriguant, ce monde ! Double raisons pour se dépêcher de découvrir, avant le 16 décembre 2017, l’incomparable artiste Simone Pheulpin qui est accueillie dans la Chapelle Expiatoire, 29 rue Pasquier dans le 8 ème. Simone nait à Nancy en 1941.
Petite, elle a beaucoup joué dans des manufactures vosgiennes produisant les tissus utilisés pour la fabrication des pneus. C’est ce même calicot blanc écru, non décati, qu’elle utilise pour créer ses oeuvres. D’un long et lent travail d’enroulage, de pliage et de serrage dense maintenues par des milliers d’épingles invisibles naissent des coquillages, des pierres, des sculptures inspirées de la nature. On ne pouvait rêver meilleur écrin pour accueillir ses 30 ans de travail. La Chapelle fut érigée, à la demande de Louis XVIII en 1814 par l’architecte Pierre François Léonard Fontaine. Il s’agissait de raviver la mémoire de la famille royale après la révolution sur les lieux de l’inhumation de Louis XVI et Marie-Antoinette après leur exécution en 1793. La scénographie met en valeur ce lieu et les pièces maîtresses qui se répondent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s