Un beau soleil intérieur

A EVITER absolument. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu un film si ennuyeux.
Qu’allait-elle faire dans cette galère ? Juliette Binoche déprime et pleurniche tout au long de ce trop long film. Sauf, dans les 5 dernières minutes réjouissantes avec Gérard Depardieu en médium, où on l’écoute; mais cela ne suffit pas . On a connu Claire Denis plus inspirée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s