L’art du pastel de Degas à Redon

C’est au Petit Palais, que vous pourrez admirer, pour la première fois, 130 pastels de ses fonds propres. Le XVIIIe siècle est l’âge d’or de ce médium. Au XIX e siècle, le pastel bénéficie d’un véritable renouveau avec la création, en 1885, de la Société de pastellistes français. D’Elisabeth Vigée-Lebrun et James Tissot connus pour leurs portraits, John-Lewis Brown pour ses chevaux et paysages, Léon Clavel dit Will pour ses paysages, Berthe Morissot pour ses portraits d’enfants, René Gibert pour ses études sur le roux, Renoir, Degas et Odilon Redon. J’ai été séduite par la qualité de tous ces tableaux tous plus vivants les uns que les autres. Vous avez jusqu’au 8 avril 2018 pour les voir.
Y aller très vite, avant que le bouche à oreille vous le recommande.

En avant-première : 11 Conti

Ré ouverture de La Monnaie de Paris fondée en 864 pour battre monnaie. Depuis 1775, elle est installée en bord de Seine, quai Conti.
Merci, Béatrice, de m’avoir invitée à cette soirée qui m’a permis de découvrir ce bel écrin pour toutes ces monnaies.  Vous n’aurez pas assez d’une journée pour tout découvrir. Au côté du musée ont été conservé les ateliers pour la frappe de la monnaie. Commencez la visite par la découverte des métaux utilisés d’hier à aujourd’hui : cuivre, étain, nickel zinc, aluminium, bronze, or, argent….le laboratoire, la gravure, les machines, les flancs, la frappe; ce serait trop long de tout énumérer. Un décor sobre et moderne, des vitrines accessibles, des explications claires, tout est fait pour les enfants comme les adultes pour faciliter la compréhension et l’importance de cette industrie partagée entre Pessac et Paris. La boutique est spacieuse et luxueuse, un restaurant étoilé , une brasserie contribuent à faire une réussite de ce Palais, à la vue magnifique sur la Seine et le Louvre. Vous pourrez le découvrir, à partir du 30 septembre prochain.