Cheveux

Au fil de leur changement de perruques, deux jeunes comédiennes Laureline Collavizza et Julie Fonroget interprètent, avec humour et brio, diverses histoires autour du cheveux. De Samson à Mélisande, sans oublier Marie-Madeleine et Barbie, les chevelures sont érotiques, dissimulées ou crépues. Blancs, blonds, châtains, roux ou bruns, longs ou courts tout est symbole dans une société obsédée par la jeunesse et le paraître. Les chauves ne sont pas oubliés. Réflexions approfondies pour ce thème intéressant et peu souvent évoquer.        A suivre à la Manufacture des Abbesses jusqu’au 4 octobre.cheveux-27

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s