Leo Perutz

lecture-leo1.jpg

Merci beaucoup, Dani, de m’avoir fait découvrir Leo Perutz. Cet écrivain juif né à Prague en 1882 est mort en 1957. Il fait ces études à Vienne. Il hésite entre les mathématiques et la littérature. Blessé au front Est de la 1 ère guerre mondiale; il publie en allemand son premier ouvrage  » La Troisième balle ». « Le Maître du jugement dernier » est traduit en français dès 1925, « Le Marquis de Balibar » en 1932. En 1935, « La neige de Saint Pierre » est interdit par les Nazis. En 1938, il s’installe à Tel-Aviv. Son dernier roman « La nuit sous le pont de Pierre est publié en 1953. Tous ses romans sont écrits en allemand. J’ai lu, un par jour, les 3 romans ci-dessus. Je me suis laissée emporter par ses livres mélangeant l’Histoire et l’histoire. La réalité se mélange au fantastique, le passé à l’avenir, la vie à la mort, le péché à la miséricorde. Tout se mêle pour mystifier le lecteur par les métamorphoses des personnages. Faites comme moi découvrez cet auteur méconnu en lisant ses romans. Ils se trouvent facilement à la Fnac ou par Amazon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s