Wozzeck à l’Opéra Bastille

Thème universel dans la littérature, la musique  : la misère des pauvres … Basé sur un fait divers réel, la pièce de Georg Büchner a inspiré Alban Berg pour cet opéra écrit dans les années 1920. Le soldat Wozzeck est humilié par son Capitaine qui lui reproche d’avoir eu un enfant hors mariage. Par le Tambour-Major qui séduit grossièrement Marie, la mère de son enfant. Il sert de cobaye pour les expériences d’un Docteur. Il a des hallucinations morbides. Il finit, par jalousie, par poignarder Marie et se noie dans un lac sous l’oeil indifférent du Docteur et du Capitaine. Un décor unique, des chanteurs Johannes Martin Kränzle dans le rôle titre et Gun-Brit Barkmin une Marie entraînés par la baguette maîtrisée de Michael Schenwandt illustrent le tragique de cette existence. Cette musique instrumentale ne m’a pas touchée et je n’ai pas été émue devant les affres du soldat Wozzeck; seul moment d’émotion la mort de Marie  et les derniers instants de ce dernier.wozzek1.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s