Le Carnaval des animaux

J’ai adoré ces romans d’Erri de Luca. L’écriture fluide vous emporte dans le Sud de l’Italie et vous transporte au temps de son enfance, adolescence et de la maturité. Vous serez pris par le charme de ces récits différents. ‘La nature exposée’ conte la recherche d’un sculpteur chargé par l’Eglise d’ôter le le drapé d’une statue en marbre pour retrouver la statue originelle. ‘Les poissons ne ferment pas les yeux’ narre la transformation d’un enfant en adolescent. Ses autres romans ont le même attrait.

Le-carnaval-des-animaux

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s